Son Fonctionnement

Qu’est-ce qu’un planeur ?
Un planeur est un aéronef démunis de moteur. A ce titre, il se pilote à la manière d’un avion, grâce aux différentes gouvernes de direction.

JS1

Un planeur de compétition

Comment un planeur décolle-t-il ?
Il y a deux types de décollage en planeur. Le premier et le plus utilisé encore aujourd’hui est le décollage à l’aide d’un avion remorqueur. Le planeur est tiré derrière un avion jusqu’à une altitude d’environ 600 mètres du sol avant que le pilote du planeur décide de « larguer ».

. Enfin, certains planeurs ont un moteur aditionnel ou escamotable en vol qui permet le décollage.

Combien de temps dure un vol en planeur ?

Il peut durer des heures ! Un planeur exploite les mouvements ascendants de l’atmosphère à la manière d’un oiseau (on en croise d’ailleurs régulièrement) en décrivant des cercles : on dit que l’on « spirale ». On peut monter grâce à ce type d’ascendance jusqu’à environ 3000 mètres d’altitude voire plus dans les régions montagneuses.

Est-ce dangereux ?
Le fait qu’un planeur n’ait pas de moteur refroidit parfois. On s’amuse pourtant à dire que comme il n’y a pas de moteur, il ne risque pas de tomber en panne !
La réserve énergétique d’un planeur n’est pas l’essence qu’il a dans les ailes mais son altitude. En effet, un planeur, ça plane ! Les planeurs les plus performants peuvent planer jusqu’à 60km avec seulement 1km d’altitude. Un planeur moyen plane environ 40km pour 1km d’altitude. Lorsque l’on vole en local d’un aérodrome, moins on est haut, plus on se rapproche de l’aérodrome.

Combien ça coûte ?
A Corbas, un vol d’initiation d’environ 30 minutes (en fonction de la météo) coûte 90€. Pendant ces 30 minutes votre pilote vous laissera si vous le désirez les commandes pour que vous découvriez le pilotage.
Si après ce vol vous souhaitez franchir le pas et vous aussi devenir pilote de planeur il faudra compter environ 1200€ pour la saison (1000€ pour les moins de 25ans). – Voir les tarifs du club

Comment se déroule la formation ?
En général, particulièrement lorsque l’on débute, on vient le matin pour sortir les planeurs, les préparer, faire la prévol : Ca fait partie de votre formation. Un instructeur vous emmènera ensuite pour un vol où il commencera par les bases (ligne droite, virage…) avant de vous faire progresser à votre rythme.
Il faut en général une vingtaine d’heures de vol avant d’être « lâché » (premier vol en solo) si vous venez de manière régulière ; beaucoup plus si vous venez de manière décousue.
Après quelques heures en solo votre instructeur décidera de vous présenter pour le brevet de pilote de planeur (BPP). Pour quelqu’un qui vient de manière régulière, ces étapes peuvent se faire en une seule année

Les commentaires sont fermés