Inter régional Junior Sud-Est 2017

L’inter régional junior c’est quoi?

Tout au long de l’année ont lieu différentes compétitions de vol à voile.

Chaque population (Féminines, junior, Senior) possède sa propre compétition dans une ou plusieurs classes de planeurs (Club, Standard, 18m, Libre). On trouve donc au sommet les championnats du monde, puis d’Europe, championnats nationaux et pour finir régionaux.

En catégorie Junior (moins de 25 ans au 1er janvier de l’année de la compétition), le faible nombre de pilotes ne permet pas de faire de championnats régionaux. On a donc coupé la France en 4 quarts et cela donne un championnat interrégional sud-est Junior !

Avec le consentement du CD, Timoté et moi (Pierre-Adrien) sommes donc partis le samedi 30 juillet pour participer à notre première compétition qui était organisé à Saint-Auban, base d’attache du CNVV et de l’Equipe de France de vol à voile !

Nous y avons retrouvé 10 autres jeunes concurrents venant de toute la région (Challes, Valence, Habert-Poche, Fayence, Haguenau, St Rémy, St Auban) ainsi qu’un encadrement constitué des cadres techniques Régionaux et Fédéraux (Brigitte et René Fontin, Barthes Bruyère, Bruno Balay et Jean-Philippe Varnier).

Le bilan de cette compétition est explosif : 2000 km réalisés dans les Alpes du sud, 60h de vol à 2, une vache (meuh !), des paysages magnifiques ainsi que de l’inspiration pour de futurs vols au départ de Corbas, mais surtout une 2ème place au classement général pour Timoté ce qui fait de lui le 2ème meilleur junior Sud-Est de France !

L’expérience est également incroyable : un apprentissage différent de la montagne apporté par l’encadrement, des rencontres inoubliables avec d’autres jeunes de la région, une progression impressionnante du vol de performance.

Au terme de cette compétition, Timoté et moi sommes remplis d’une immense fierté. Alors de tout cœur, nous voudrions dire un grand MERCI à tous ceux qui nous ont soutenu avant, pendant et après cette semaine.

Merci à nos instructeurs qui nous ont enseignés le vol à voile, merci au Comité Directeur qui nous a fait confiance, merci aux bénévoles qui donnent leur temps pour le bien du club, merci à tous ceux qui nous ont écrit et appelé pendant la semaine pour nous encourager et nous soutenir.

Fut-il nécessaire de l’expliquer, le CVVL n’a pas participé à ce championnat comme une simple association mais bien comme une grande famille.

La grille de départ le 1er jour de la compétition.

Une vache à Serres pour 3 des 12 concurrents dont D10 !

Le podium de l’épreuve, de gauche à droite: 3ème – Clément Flick (Haguenau, Pôle espoir), 1er – Xavier Michalon (Challes) et 2ème Timoté Gard (Corbas)

L’équipe de France sur son terrain de jeu

Dans ce reportage au format court diffusé sur Aérostar TV, l’équipe de France de vol à voile et son encadrement technique nous livrent quelques secrets des compétiteurs nationaux. On y retrouve les témoignages de pilotes qui participent aux compétitions les plus prestigieuses.

« On ne naît pas champion du monde de vol à voile, on le devient ! »

L’équipe de France de vol à voile au 1er rang mondial

POLE_FRANCE_PLANEUR

La Fédération Française de Vol à Voile (FFVV) peut être fière. L’équipe de France de vol à voile s’est adjugé la médaille d’or par équipes aux Championnats du Monde qui se sont déroulés en Lituanie du 31 juillet au 13 août.

En plus du titre par équipes, les pilotes des planeurs français ont battu un record historique en remportant 4 médailles individuelles (dont 2 en or) sur 9 possibles. La France est donc en route pour se hisser à la première place mondiale, le titre étant aujourd’hui détenu par la Pologne.

Louis Boudelrique (Amiens) et Guillaume Girard (Bailleau) se classent respectivement 1er et 3ème en catégorie « standard ». Eric Bernard (Bordeaux), Antoine Havet (Pont sur Yonne) et Christophe Cousseau (Salon) se classent aux 2ème, 6ème et 10ème places en catégorie « club ». Laurent Aboulin (Vichy) et Julien Duboc (Condom) gagnent le titre en catégorie biplace.

Par ailleurs, Julien Duboc devient le plus jeune champion du monde de l’histoire du vol à voile à seulement 19 ans et Laurent Aboulin obtient son troisième titre mondial, un record pour un français.

L’équipe de France de vol à voile était entrainée par Éric Napoléon. « Notre avons préparé l’évènement méticuleusement au travers de stages au Centre National de Vol à Voile (Saint-Auban, 04600), des championnats de France et surtout d’une compétition internationale très relevée se déroulant au printemps en République Tchèque, dans des conditions proches de celles de la Lituanie. Nous avons spécifiquement travaillé les stratégies de vol, la coopération entre pilotes, les zones de vol et cela a fonctionné, car nos pilotes ont respecté les fondamentaux avec engagement, sérénité et lucidité, notamment dans les phases complexes où certains de nos concurrents ont eu des difficultés. Je n’oublie pas les mécaniciens qui ont contribué à la bonne dynamique de cette équipe et sont intervenus avec grande efficacité lors de nos différentes avaries techniques » a-t-il déclaré.

Article de Romain Guillot – journaliste de www.journal-aviation.com

Traces IGC 2015 du CVVL

Maintenant que j’ai la méthode pour tracer ces vols facilement. Enfin presque facilement.Ce sont les traces 2015 de tout les vols du CVVL enregistrés à la Netcoupe !!!! 467 vols au départ de 10 terrains différents.

vols cvvl 2015

Je peux faire au coup par coup par pilote, par terrain, par planeur enfin tout ce qui est répertorié dans le fichier export de la Netcoupe.

Exemple avec les Vols 2015 des 2 Duos:

 

Duos 2015

 

 

Le protocole d’AVORD a été mis à jour

Pour les futurs Stages Issoudun (Via Blog EA de la FFVV)

Carte Avord

Les dispositions permettant la pratique du vol à voile dans les espaces d’Avord viennent d’être réactualisées et seront applicables en Novembre. Ce sont 16 clubs du Centre et du Sud de l’Ile de France qui sont exclusivement concernés mais certaines informations sont intéressantes pour les autres, qui même s’ils ne sont pas directement visés, peuvent négocier leurs transits conformément à la réglementation.
Bourges, voisin immédiat, peut ainsi évoluer en local jusqu’à 5500ft et s’échapper vers l’ouest grâce à une partie de TMA 1.2 flexible, et qui peut être déclassée de D en G.
Lire plus

Faites-vous offrir ce bouquin pour Noël…… :-)

Vu dans Aérobuzz :

Le vol à voile est aujourd’hui la forme la plus aboutie du vol humain, à la fois parce que les planeurs sont devenus les plus optimisées des machines volantes, mais aussi parce que les vélivoles ont acquis une connaissance approfondie de leur environnement. Entre piloter un planeur et faire du vol à voile, il y a des heures de vol et des années d’apprentissage. C’est ce long chemin initiatique que balise l’ouvrage de l’allemand Bernard Eckey intitulé « Maitriser le vol à voile ».

Ce pavé de près de 400 pages qui est devenu une référence pour les vélivoles allemands et anglophones, est aujourd’hui disponible en français, grâce au travail de traduction réalisé par Jo Lanoë, un breton, instructeur planeur à Québec, qui ne l’a pas simplement traduit mais également francisé.

En s’appuyant sur son expérience qui se chiffre à plus de 3.500 heures de vol et surtout plus de 300.000 kilomètres parcourus sur la campagne (dont 7 vols de plus de 1.000 km), Eckey a théorisé le vol en planeur de longue distance. Il en propose une analyse pédagogique de tous les aspects. Le découpage du sujet permet à chaque pilote quelque soit son niveau d’y trouver des informations et des conseils qui l’aideront à accéder à l’étage supérieur. C’est à la fois pointu et d’un accès facile. Une approche qui ne peut que donner de l’envergure aux ambitions de tout vélivole, même à celui qui n’est pas encore sorti du local et qui un jour ira chercher des courants ascendants au-delà de la ligne d’horizon.

Pas plus que Solar Impulse, le planeur ne préfigure évidemment pas la locomotion aérienne de demain, mais il n’empêche qu’il n’existe pas, en aéronautique, meilleur exemple de développement durable que le vol à voile. Le moment est peut-être venu d’en prendre conscience. G.R.

Maîtriser le vol à voile

LCA 11

Bon je suppose que le titre de l’article ne vous dis pas grand chose.
Mais en cherchant sur internet j’ai retrouvé la trace d’un ancien planeur de Corbas. Le LCA 11 Topaze F-CEEL. Machine arrivée neuve en 1973,constuit par Lorraine de construction Aéronautique (LCA)en fait de la même famille que le SF 25, puisque construit en Allemagne c’est un SF27.Equivalent au Ka6E.

lca11 ceel
Lire plus