Vol à Voile à CORBAS, souvenirs encore

Une photo que m’a faite sympathiquement passer Danielle COSTE, pour les 70 ans (Danielle, ancienne membre du CVVL, soeur de Gérard MARTIN, correspondante du Progrès, habite CORBAS et vient souvent nous faire un coucou ………:-)  )

On y voit une aile volante AV36, un EMOUCHET, et des membres connus………plus jeunes !

Brunoav36-et-emouchet_danielle-coste

Souvenirs de WA 21

Nous avons pu voir le week-end dernier dans le hangar une machine ancienne, le Wassmer 21 Javelot.
En discutant entre nous, certains ne se souvenaient plus de la présence d’un tel planeur au CVVL. Et pourtant nous en avons eu un dans le parc du club, entre fin 1977 et 1980. C’était probablement en remplacement des deux WA 22 Super Javelot détruits les 17/07/1977 (F-CCZR) et 17/08/1978 (F-CDEM, celui de mon lâcher……), à l’époque indispensables car machines de laché et début !!!

Ce Javelot existe toujours, la preuve en images bien que sa couleur et sa déco soit différentes. Il n’est plus en état de vol mais dans un musée (un peu brouillon, ça ne vaut pas EALC……) vers Issoudun.

Le F-CCKI

Le F-CCKI

Le F-CCKI (Suite)

Le F-CCKI (Suite)

La preuve de sa présence au CVVL

registre-ki

Concours du bob de la saison

Lors de l’assemblée générale du club en février 2015, le Chef pilote avait organisé un concours du bob de la saison auquel avait participé l’ensemble des nouveaux élèves. Jamy et Arthur avaient alors fièrement remporté un vol de découverte en DR400 pour la saison à venir.

C’est donc au petit matin du samedi 10 septembre que l’ensemble de l’équipe s’est envolé pour un tour de la région Lyonnaise. Au retour, les pilotes ont salué les membres du club alignant les planeurs en piste ouest. Félicitations aux jumeaux pour leur victoire à ce concours et pour leur formidable progression cette année. C’est également l’occasion de remercier tous les élèves qui – tout comme Jamy et Arthur – s’impliquent activement dans la vie en piste. Saluons leur motivation et souhaitons leur tout le plaisir vélivole possible à l’avenir.

img_9623

LES 70 ANS DU VOL A VOILE A CORBAS

C’est en 1946 qu’eurent lieu les premiers vols de planeurs à Corbas.
Et pour fêter ce 70ème anniversaire, le Centre de Vol à Voile Lyonnais organise sur l’aérodrome, le dimanche 18 septembre 2016, une grande fête du Vol à Voile.
Cette journée sera l’occasion de faire une rétrospective sur l’histoire du Vol à Voile à Corbas, de vous faire découvrir la fantastique évolution technique des planeurs, et de comprendre comment ils volent.
Vous seront présentés et décrits des planeurs anciens, ainsi que ceux, les plus modernes, qui composent la flotte du CVVL.
Plusieurs ateliers pédagogiques vous permettront d’appréhender le vol en planeur :
• Simulateur de vol,
• Vidéos sur le Vol à Voile,
• Exposition de photos sur l’histoire du Vol à Voile, à Corbas en particulier,
• Exposition de panneaux descriptifs de ce sport,
• Projection du « tracking » des planeurs (suivi de la trace des planeurs en vol),
• Visite de l’atelier de maintenance.
Et enfin, pour ceux qui le souhaiteront, des vols d’initiation vous seront proposés à prix réduit.
Le CVVL-LYON PLANEUR vous accueillera dès 11h00, buvette et restauration légère sont prévus sur place.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter au 04 72 50 24 43 et le 06 07 97 27 03, et voir aussi notre site www.cvvl.fr
Aérodrome de CORBAS / 380 rue Nungesser et Coli / côté Ouest de la piste.

70ansvv

Quelques mots de Lilly

Je m’appelle Lilly. J’ai 5 fois 16 ans (je trouve cette présentation de mon âge plus supportable que le chiffre brut). Pour mon anniversaire, on m’a offert un baptême de planeur.

J’ai adoré. Tout le monde pensait que j’allais avoir peur. Et bien pas du tout. J’ai pu voir pour la 1ère fois, le Mont Blanc, le Rhône, le Pilat comme jamais je ne les avais vus, de 700m d’altitude. C’était magnifique.

Et puis, je fus chouchoutée par Jean-François et Jean-Paul  (ils ont eu droit à une bise) qui m’ont tout expliqué sur le vol, je ne suis pas certaine d’avoir tout retenu. Ce n’est pas important,  il ne me restera que de belles images.

Merci à tous pour l’accueil qui a été très sympathique et particulièrement à Jean-François  qui a piloté avec attention et douceur.

Lilly

VI Lilly

Un jeune pilote dans les rangs

Aujourd’hui, le tout jeune officier pilote Vincent Mentigny a été macaronné par le Commandant Chef Pilote Jean-Paul dans la plus pure tradition vélivole. Au terme d’un vol d’examen minutieux, l’inspecteur a estimé que l’élève possédait toutes les qualités et connaissances requises pour devenir un pilote de planeur.

Dans la foulée de cette nouvelle, Vincent a pu prendre connaissance de sa nouvelle affectation. Il rejoindra bientôt l’escadrille 1/2 Cigognes de Corbas, dans laquelle ses amis l’attendent déjà et où il commencera par effectuer sa transformation opérationnelle sur Pégase.

Félicitations à toi Vincent, bonne carrière vélivole et aux cumulus bordel !

IMGP6042IMGP6040 (1)IMGP6037IMGP6034

En route vers les Alpes et le Massif central

Cette saison, des pilotes du club se distinguent particulièrement dans la réalisation de circuits originaux au
départ de Corbas. Pour nous faire partager tout cela, ils nous ramènent parfois quelques photos souvenirs.
Quel frisson d’admirer ces points de vue en prenant conscience qu’ils sont atteignables depuis notre
terrain !

Ainsi, le 27 juin Yves part directement plein sud afin de contourner la TMA de Lyon par le Vercors. Il réussit
à virer à Albertville, il ne lui manque que 40 km pour atteindre le Mont Blanc qu’il admire en bout d’aile
depuis la vallée du Grésivaudan. Il survole notamment Grenoble et la station de ski des 7 laux.

IMG_3409

IMG_3424

IMG_3419

Le 6 et le 8 juillet, il réalise 2 vols dont le but est d’atteindre Issoire. A cette occasion, il apercevra le
Puy de Dôme au loin.

IMG_1519

IMG_1516

Bruno qui apprécie également aller voler vers l’ouest, nous ramène une photo prise le 9
juillet sous les cumulus foréziens au dessus de Craponne-sur-Arzon.

IMG_8419

Merci à ces pilotes du CVVL dont il est si enthousiasmant de tenir l’aile au départ. Nous ne savons jamais
jusqu’où ils iront, mais une chose est certaine : ils nous démontrent à chaque fois que Corbas nous ouvre les
portes d’un terrain de jeu magnifique.