Le 7G a pris son envol

Notre nouveau Twin (nom D-8203, prénom 7G) a effectué son 1er vol avec Jean-Pierre et Jean-Louis. Ses parrains, qui l’ont accompagné sur les fonds baptismaux du vol à voile à Corbas, l’ont trouvé très agréable à piloter. Les élèves, qui vont avoir la chance d’en profiter, vont pouvoir s’exercer avec une machine qui a beaucoup de potentiel.

Une remarque toutefois. Son prénom 7G n’autorise pas ses futurs pilotes à faire des acrobaties. D’autant que 7G c’est beaucoup trop pour la structure du planeur et de ses passagers.

 

Une nouvelle remorque pour nos Twins

Baptême du feu pour la « nouvelle » remorque Twin. Cette ancienne remorque a été complètement remise à neuf par des experts de la chirurgie réparatrice. Citons ces courageux et persévérants médecins : Albert, Daniel, Guy. Ce sont les principaux artisans de cette renaissance mais ils ont été aidés ponctuellement par Jean-Pierre, Jean-Louis, Didier et peut être d’autres encore (que j’ai oubliés, ils m’en excuseront).

Sortie de l’atelier Royal Kambouis bardée de 833 rivets pop (comptage certifié par Daniel : pas un de plus, pas un de moins), le nouveau Twin s’y est installé sans problème. Cette remorque a effectué un grand trajet pour emmener le Twin de l’atelier jusque devant le BAS (200m environ, mais il faut un début à tout) où il fut remonté (il devrait bientôt avoir tous les documents nécessaires à son envol).

Comme pour tout baptême, un arrosage a clôturé ce chantier bien qu’il reste encore la peinture à faire pour que cette remorque soit totalement considérée comme opérationnelle.

 

11 VD BIA

Aujourd’hui, 2 collèges de St Étienne (l’Externat St Michel et Notre Dame de l’Espérance) ont accompagné, à Corbas,  11 collégiens qui suivent les cours du BIA.

Adieu, les aspects théoriques des cours. Bonjour, les exercices pratiques du vol en planeur. Certains jeunes étaient bien un peu crispés à l’idée de voler dans un aéronef sans moteur mais on leur a expliqué que, ainsi, ils ne risquaient pas de pannes.

Merci à Maurice (GO), Charles, Jean-Marie, Jean-Louis, Jean-François (GP : gentils pilotes) leurs accompagnateurs dans les airs.

Merci à Guillaume le GR (Gentil Remorqueur).

Des trous, des p’tits trous, encore des petits trous

Un article du Monde avance qu’il y a 3.000.000 de trous dans un avion de ligne.

http://www.lemonde.fr/physique/video/2018/04/27/la-si-delicate-physique-des-trous_5291552_1650706.html

Bon, sur une remorque de Twin il n’y en a pas autant. Mais certainement plusieurs centaines.

Nos valeureux riveteurs, qui ne sont pas les poinçonneurs des Lilas mais plutôt les poinçonneurs de Corbas, ont bien avancé sur la finition de cette remorque où un Twin sera bien à l’abri.

Gloire à eux et un grand merci pour ce travail important.

Sniff !!!

Séquence émotion au CVVL. Notre Twin KI va partir pour l’Estonie dans un voyage qui promet d’être long. Le voyage aller a pris 27h sans le planeur sur la remorque (Lituanienne elle). Alors le voyage retour avec le Twin sur la remorque (pas toute jeune : elle a vu naître Tuture) via l’Allemagne et la Pologne !!! Combien d’heures ?

Mais il est bien empaqueté. Il devrait résister au trajet.

Bien que beaucoup d’entre nous ont volé sur cette machine pendant leur instruction, le plus ému fut notre ami PO qui pense avoir été lâché sur ce Twin. Inconsolable et fleur bleue notre royal Kambouis.

C’est Koi ce PB ?

Hier, F-CKPB a eu des envies champêtres. Il s’est délicatement posé dans un champ à Saint-Just Malmont (Haute-Loire). Une équipe de braves dépanneurs sont allés le chercher.

 

Commentaire de PO.

Hier c’est Yves avec son PB se sont posés sur les hauteurs de Saint Just-Malmont (altitude du clocher 850m).

Maurice Jean Luc &  moi-même étions attendu a l’entrée du village par Yves .

Ci-joint quelques vues pour notre blog .

Soit sobre dans tes commentaires .

Des nouvelles du stage progression à Corbas

Beaucoup d’attente de meilleures conditions de vol.

Lundi 9 avril :

En attendant les cumulus, nettoyage des planeurs. Voyez comme tous ces hommes ont courageusement laissé à Selene le maniement de l’aspirateur. Observez bien la position de leurs mains : prêts à offrir leur aide à cette tache noble qu’est l’entretien de nos machines.

Au fait, stage de progression. Mais de quelle progression parle t’on : l’égalité hommes/femme ? Il y a encore du boulot !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 10 avril

Grand vent ce jour. En attendant qu’Éole veuille bien se calmer, forte activité près du hangar tonneau (comme des lézards au soleil).  Il est vrai que l’on ne peut pas trop se rendre compte de la force du vent entre la capuche de Jean-François, le bonnet de Florian et la presque absence de cheveux de Guillaume et Fred. Seuls Thomas et Timoté pourraient en être les témoins, mais trop abrités le vent les atteint difficilement.

Deux pilotes s’émancipent ce week-end

Si aujourd’hui n’a pas été une grande journée pour les vols, ce dimanche a été marqué par les lâchés sur Astir d’Aurore et de Florian.

Après quelques turbulences sous-ondulatoires avec Fred Abel hier, Aurore s’est finalement dit qu’il valait peut être mieux prendre en main son destin, seule en mono. Elle a donc franchi le pas ce dimanche avec les conseils éclairés de Fred. L’Astir piaffait d’impatience d’accueillir Aurore pour le vol le plus long de la journée.

Quant à Florian, habitué d’être sujet d’un article de ce blog, il a également franchi le pas d’un décollage en mono sous l’œil bienveillant et attentif de Charles. Florian, lâché la semaine dernière sur biplace, ajoute ce week-end une nouvelle corde à son arc.

Félicitations à tous les eux et à leurs instructeurs.

24 mars 2018 : journée atterrissage de précision

Dernière minute : une vidéo de notre grand réalisateur PO en fin d’article.

Une belle journée où beaucoup de pilotes du club se sont retrouvés pour s’entrainer à un atterrissage court. Notre chef pilote nous avait conçu un simili terrain de 180m pour que les futurs vachés 2018 puissent s’entrainer en sécurité. Cela changeait du terrain classique de Corbas  où la distance offerte est largement plus confortable. Mais qui peut le moins peut le plus !!

Beau succès où toutes les composantes du club étaient présentes : instructeurs, pilotes remorqueurs, pousseurs de planeurs.

45 décollages ont permis à chacun de bénéficier de 2 essais pour tenter de toucher terre entre les marques dessinées par Jean-Paul.

Mais comme tout effort mérite récompense, un goûter (organisé par Brigitte et Valérie) est venu clore cette journée très utile pour l’entrainement aux PTL.

Vous trouverez en sous-onglet des vidéos du CVVL (1ère page du site Web) une galerie de photos de la journée, photos prises par Thierry Seyvet que nous remercions pour avoir remplacé le reporter habituel.

Les cigognes sont passées !!

Oui, les cigognes ont déposé un beau cadeau dans la cheminée du CVVL : un nouveau Janus. De F-CFAN on est passé à F-CNAN. Une seule lettre de changée dans l’immatriculation mais une fidèle machine depuis longtemps au club remplacée par un beau planeur, très agréable à piloter d’après ceux qui l’ont essayé. Longue vie au F-CNAN.

Merci à ceux qui ont su trouver cette pépite. Et à PO, bien évidemment, notre reporter toujours sur le front des nouvelles du club.