Changement d’outil

Non, ce n’est pas Philippe Boissy au travail. C’est Philippe qui planche sur le QCM du brevet théorique. Qui planche et qui le passe avec succès.

Nous pouvons en conclure que le vol à voile, ce n’est pas qu’une question de manche mais également de souris.

A manier les deux avec discernement.

Félicitations à Philippe à qui il reste une dernière étape pour obtenir son brevet.

 

 

Oyez, oyez, braves gens, un nouveau lâché dans le club

Le 4 août, Gaël Boutigny a pris son envol en solo sous l’oeil attentif mais bien veillant de Frédéric.

Toutes nos félicitations à Gaël et à tous ses instructeurs.

J’en profite pour ajouter une photo de Louis Lefranc qui n’a pas eu cet honneur pour son lâché (à toute peine mérite une reconnaissance).

 

La tête dans les étoiles

Grande première au CVVL : une soirée astronomique a été organisée le 13 juillet sous les explications éclairées d’Alexandre Jeanneau, astronome amateur mais ô combien intéressant. On savait déjà que les pilotes du club avaient déjà un peu la tête en l’air mais cette occasion leur a permis de l’avoir au niveau des astres du système solaire.

Et puis, l’année du cinquantenaire du 1er pas de l’homme sur la lune, c’était une occasion de marquer cet anniversaire.

Merci à Alexandre pour cette initiative très instructive.

Bien évidemment, d’autres membres du club ont apporté leur contribution à la réussite de cette soirée : Simon notre brasseur qui a a permis de régaler les présents avec ses bières artisanales, Isabelle qui a assuré le dessert avec ses tartes aux abricots, et nos quatre plongeurs émérites (Tom, Romain, Louis et Eythan) qui ont obtenu, brillamment, le 1er niveau du brevet de plongée en eaux troubles.

Félicitations à tous pour cette soirée inédite et inoubliable.

P.S. : Fête nationale et feu d’artifice pour Kévin qui a réalisé ses 5H le 14  juillet

Un nouveau lâché au club.

Un nouveau lâché au club : Sylvain Grosmaire.  Et il le fut par le président du club, quelle notoriété !! Félicitations à lui et à tous les instructeurs qui l’ont amené à cette étape.

Toutefois, lors de cette journée caniculaire, il manquait un élément essentiel à la célébration de cet évènement : où est passée la baignoire qui permettait « de mouiller » amicalement le pilote lâché. Le jet d’eau, c’est bien, mais c’est quand même moins spectaculaire. Et puis, par ces fortes chaleurs, le bain serait le bienvenu.

 

 

26 mai : une date à retenir

Jean-Jacques a bien raison de mettre en avant cette journée qui restera dans les annales par la longueur et le nombre de circuits remarquables. Félicitations à tous ces valeureux circuiteurs.

La journée du 26 mai a été vraiment fumante à Corbas : plusieurs ont viré à Langres ou dans le secteur, après et avant des points de virage à St Etienne ou au Pilat :
671 km, 647 km, 520 km comme prévu, 527 km, 426 km, 408 km, 400 km, 383 km comme prévu, 274 km. Qui dira encore qu’on ne peut pas faire de grands circuits au départ de Corbas ? Certains ont déjà le 750 comme objectif ! Ci-joint la superposition des traces.

Brevet de Raphaël

Sous un ciel chargé et des giboulées, samedi 11 mai, Raphaël a passé avec succès l’épreuve du brevet pratique lors d’un vol de plus de 1H.

Raphaël a franchi, 4 à 4, toutes les étapes : lâché, brevet théorique et brevet pratique. Reste maintenant le lâché campagne, ce qui ne saurait tardé au vu de sa progression.

Félicitations à lui et à son examinateur Jean-Paul. Merci à tous ses instructeurs.